Artiste : Caldeira Cabral Pedro

Référence : GHA 126.014

Disponibilité : En stock

Prix : 15,00€
Qté :
(0 avis)   (0 avis)  |   Écrire un avis

La guitare portugaise résulte de la fusion de deux instruments, le cistre de la Renaissance, instrument de cour introduit au Portugal au 16ème siècle dont elle a conservé l'accord et la technique, et la guitare anglaise du 18ème siècle, en vogue dans les milieux bourgeois européens, à laquelle elle a emprunté sa forme et ses dimensions. Entre 1850 et 1910, la guitare portugaise s'impose comme l'instrument indispensable à l'accompagnement du fado tout en développant, simultanément, un répertoire soliste de tradition orale dont il existe encore des traces aujourd'hui. Après 1910, au cours de la période post-républicaine, la guitare portugaise apparaît dans les salons bourgeois, les cafés-concerts et les théâtres. Cette phase de son histoire est illustrée notamment par les Variações en lá menor de Armandinho (vers 1925), la Canção de Alcipe de Afonso Correia Leite et, plus tard, par Vira de Frielas (vers 1958) de José Nunes, le guitariste virtuose dont la musique a fortement marqué les compositions d'adolescence de Pedro Caldeira Cabral.

Autodidacte de la guitare portugaise, Pedro Caldeira Cabral s’attache à sortir l'instrument du contexte du fado. Il développe un style personnel, influencé par la pratique des instruments anciens, la tradition populaire, la musique classique et l'improvisation de tendance jazz. 


Cabral représente à lui seul cette nouvelle génération de guitaristes érudits qui applique à la guitare portugaise un autre genre que celui du traditionnel fado. S’appuyant sur sa propre culture, son savoir et sa personnalité, il développe un style personnel riche en événements et musicalité. 
Trad Magazine 

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais Bon

Saisir le code ci-dessous :